Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
Commander

La vignette verte de l’assurance auto devrait bientôt tirer sa révérence

assurance auto

Lorsque le propriétaire d’une voiture l’assure, il doit apposer en bas à gauche du pare-brise le fameux papillon vert. Ce réflexe, il va devoir s’en débarrasser. Le ministre de l’Économie a récemment déclaré que le gouvernement travaille à l’élimination de ce qu’on appelle la vignette verte de l’assurance auto.

A quoi sert le papillon vert ?

Avec l’attestation d’assurance, le papillon vert sert à justifier de l’existence d’une police d’assurance auto en cours de validité pour le véhicule concerné. Le certificat d’assurance, de son nom officiel, doit obligatoirement figurer sur le pare-brise des voitures. Pour les deux-roues, il doit être collé sur la fourche de la moto. En l’absence de cette vignette, la sanction prend la forme d’une amende de 35 €.

Pourquoi la vignette verte est-elle obsolète ?

Bruno le Maire a déclaré récemment être en contact avec le ministère de l’Intérieur pour supprimer purement et simplement le papillon vert. Une telle mesure fait sens : en 2022, ce papillon est obsolète. Pourquoi ? Tout d’abord, il ne représente pas une preuve irréfutable de l’existence d’un contrat d’assurance auto valable. Deuxièmement, les forces de l’ordre disposent déjà d’un accès direct au fichier des véhicules assurés. Papillon ou pas, les policiers sont de toute façon susceptibles d’interroger le FVA pour déterminer avec certitude si un véhicule est en ordre d’assurance.

Les avantages de la suppression du certificat d’assurance auto

Les assureurs demandent de longue date l’annulation de cette obligation. Une telle mesure sera bénéficiaire pour tout le monde. Plus de 50 millions de vignettes ne devront plus être produites et envoyées chaque année. C’est donc bon pour :

  • L’environnement
  • Les tarifs de l’assurance auto
  • Les consommateurs, qui ne devront plus se soucier de ce talon, et de l’éventuelle amende s’il n’est pas disposé sur la voiture
  • Le monde de l’assurance