Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

Circulation alternée à Paris : les excuses des contrevenants

paris-trafic

De l’ignorance de la mesure à leur femme, les excuses avancées par les Parisiens roulant avec une plaque paire

Hier, et pour la 3e fois de son histoire, la circulation alternée était en vigueur dans les rues de Paris. Vu qu’il s’agissait d’un jour impair, seuls les véhicules disposant de plaques d’immatriculation impaires avaient le droit de circuler dans la capitale, à moins d’avoir une dérogation (certaines professions, véhicules propres, etc.).

Un dispositif policier important avait été déployé afin de faire respecter la mesure. Si, dans l’ensemble, les Parisiens ont plutôt bien suivi le mot d’ordre, il y en a évidemment qui ont essayé de passer à travers les mailles du filet.

Certains ont affirmé ne pas être au courant. Pour d’autres, il s’agissait d’un problème mathématique : le zéro est-il pair ou impair ? La réponse est « pair », mais certains ont réussi à passer quand même, certains policiers ayant eu le même doute. Un automobiliste passablement énervé a juré mordicus que sa femme lui avait dit qu’il avait le droit de rouler… Les policiers ont plutôt été conciliants en évitant de verbaliser systématiquement et en jugeant au cas par cas même s’il n’est pas facile de savoir qui dit vrai et qui ment.

SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic