Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

Il n’y aura pas d’autos solidaires en Charente

Charente-Auto

La Préfecture a refroidi ses ambitions sociales

Didier Nomdedeu pensait avoir eu une bonne idée pour aider les personnes dans le besoin de Charente. Alors que posséder un véhicule est quasi indispensable pour trouver du travail, il avait eu l’idée de réparer et de réviser des voitures d’occasion avec des bénévoles pour les vendre à des tarifs très intéressants à des chômeurs ou étudiants à la situation financière précaire.

Il décide alors de fonder l’association Charente Auto, mais celle-ci n’aura jamais l’occasion de fonctionner. Pourquoi ? Parce que la Préfecture lui a refusé la déclaration d’achat, un document réservé aux professionnels qui permet d’acheter un véhicule d’occasion sans devoir mettre la carte grise à son nom.

Pour Didier Nomdedeu, la surprise est complète, car on lui avait accordé ce type de document en 2009. 2 solutions s’offrent à lui : payer les frais de carte grise pour chaque véhicule en attendant le transfert vers l’acquéreur final, ou s’inscrire en tant que professionnel et payer des charges. Deux solutions incompatibles avec la vocation sociale de son association ; il a donc préféré jeter l’éponge.

Le Charentais est évidemment très déçu. Il a déclaré au journal la Charente libre : «C’est ennuyeux parce que l’Etat, en voulant tout contrôler, bloque des initiatives locales que j’estime très intéressantes.»

SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic