Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

La technologie dernière génération de reconnaissance de plaques d’immatriculation fait son entrée à Saint-Denis

La ville de Saint-Denis fait face depuis quelques années à un problème assez agaçant quant à la circulation sur son territoire, à savoir les stationnements illégaux. Ces derniers sont effectivement responsables d’un bon nombre des embouteillages dans la ville. Toutefois, afin de lutter contre les délits routiers, la police municipale a décidé d’investir dans les nouvelles technologies.

Plus besoin de sortir de sa voiture pour émettre un P.V.

En effet, deux véhicules équipés d’un système capable de scanner automatiquement les plaques d’immatriculation, ainsi que de huit caméras – quatre à l’avant et quatre à l’arrière –, font leurs tournées dans la ville et verbalisent les stationnements illicites. Et ce sans même que les policiers aient à en sortir. Comment ils font ? C’est assez simple : deux policiers sont à bord de chacune des deux voitures. De fait, celui installé sur le siège passager a pour but de rechercher des stationnements illicites. Lorsqu’il en remarque un, il lui suffit de déclencher les caméras installées sur le toit de la voiture, notamment au travers d’une tablette qui est reliée au système. A partir de là, c’est au système de reconnaissance des plaques de jouer – ce système étant nommé « Lapi ». En effet, le policier n’a qu’à choisir l’infraction correspondant au stationnement illicite, et le système fait le reste, c’est-à-dire la prise de photo et l’émission du P.V. en question.

Plusieurs avantages à ce système

Le premier avantage de ce système est immédiat et concerne les hommes de terrains, c’est-à-dire les hommes et les femmes de la police municipale qui s’occupent des stationnements illicites. En effet, ils n’auront plus à entrer en contact direct avec les automobilistes concernés, qui peuvent être parfois, notons-le, assez agressifs. Néanmoins, la question se pose quant aux postes de travail de ces hommes et de ces femmes. Seront-ils menacés par le système « Lapi » ?

L’autre avantage indéniable concerne les recettes enregistrées au travers des P.V. pour stationnement illicite. En effet, malgré le fait que la mairie de Saint-Denis ait décidé d’attendre un an avant de dévoiler officiellement les recettes enregistrées par ces P.V., on s’attend logiquement à une croissance tout à fait exponentielle. Notons cependant que le privilège de disposer de ce matériel coûte plus de 200 000 euros par an à la mairie de Saint-Denis. La commune a par ailleurs reçu une subvention pour tout mettre en place.

La perspective d’étendre le système « Lapi » dans la lutte contre les stationnements impayés

Enfin, notons que la mairie de Saint-Denis a affirmé vouloir étendre le système de reconnaissance automatique des plaques d’immatriculation, notamment dans la lutte contre les stationnements impayés. Les caméras seront effectivement à la recherche des véhicules dont le temps de stationnement payé a pris fin, ou qui n’a pas été réglé du tout. Cela sera possible grâce aux horodateurs nouvelle génération installés dans la ville. En effet, ceux-ci requièrent un enregistrement des plaques d’immatriculation. A ce propos, le système « Lapi » sera relié à la base de données desdits horodateurs et, partant, les infracteurs pourront être facilement identifiés.

SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic