Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

La vignette Crit’air obligatoire pour rouler à Rennes

Crit'air

Rennes, préfecture d’Ille-et-Vilaine, devient la dernière ville française en date à imposer la vignette Crit’air aux véhicules qui circulent sur son territoire. La métropole bretonne rejoint ainsi les précurseurs en la matière que sont Paris, Lyon ou encore Grenoble. Cela signifie que durant les pics de pollution, certains véhicules seront interdits de cité.

Rennes introduit la circulation différenciée en octobre 2018

À l’instar d’autres grandes villes françaises, Rennes va recourir à la circulation différenciée à partir du 1er octobre 2018 afin de juguler les effets des pics de pollution. Elle ne fait qu’imiter la Ville lumière, Lyon ou encore Lille. Cette obligation s’applique sans discrimination, que le véhicule soit immatriculé dans le 35, en Bretagne, en Corse ou même à l’étranger.

Vignette Crit’air : le principe

La vignette Crit’air est une pastille qui s’appose sur le pare-brise. Il existe 6 macarons différents, de couleurs différentes. Cela permet de savoir rapidement à quelle catégorie le véhicule appartient. Les voitures les plus polluantes (le critère est la date, soit celles qui ont été immatriculées avant 1997, ou la catégorie EURO) ne sont pas éligibles à la vignette, ce qui signifie que l’absence de pastille est une septième catégorie de facto.

Circulation différenciée à Rennes : les règles

À l’annonce d’un pic de pollution à Rennes, aucune mesure de circulation différenciée ne sera prise. Ce n’est que si le pic de pollution persiste pendant plus de 3 jours que certains véhicules seront immobilisés. Cela signifie donc qu’au 4e jour, les véhicules qui ne sont pas éligibles à la vignette Crit’air ne pourront pas circuler sur le territoire de l’agglomération rennaise. Si le pic se poursuit pour 48 heures supplémentaires, c’est sera au tour des véhicules arborant une pastille Crit’air 4 et 5 d’être frappés d’une interdiction de circulation (donc au 6e jour).

À titre informatif, un tel événement arrive en moyenne une fois par an à Rennes. Si vous disposez d’un véhicule relativement récent, le seul désagrément de la circulation différenciée sera la commande est l’apposition du macaron sur votre pare-brise.

Comment commander la vignette Crit’air

C’est simple, rendez-vous sur le site officiel https://www.certificat-air.gouv.fr/. Sur le site, il suffit d’indiquer le numéro d’immatriculation, la date de première immatriculation, votre nom et votre adresse de courriel. Le paiement en ligne de 3,62 euros validé, il ne vous restera plus qu’à attendre tranquillement votre vignette, qui devrait arriver dans les jours qui suivent par la poste.

Attention, le défaut de vignette Crit’air à Rennes est passible d’une amende de 68 € pour les véhicules légers, de 135 € pour les poids lourds. Commandez donc dès à présent votre pastille Crit’air si cela n’est pas encore fait.

Un pass spécial pour les transports en commun à Rennes

Afin d’encourager les automobilistes à recourir aux transports en commun durant les pics de pollution, ainsi que pour juguler les effets sur ceux dont le véhicule est immobilisé, la ville de Rennes offrira durant les jours de pics de pollution un pass spécial permettant d’utiliser les transports en commun sans restriction durant toute une journée. Baptisé Pass Qualité Air, son tarif est à 1,5 euro, soit une réduction de plus de 50 % par rapport au prix normal de 4,1 euros.

SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic