Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

Plaque d’immatriculation : cette app va-t-elle mettre fin aux PV engendrés par les doublettes ?

IA Flash : pour combattre les PV reçus à cause d'une doublette

Rouler avec de fausses plaques est un délit qui engendre de nombreux problèmes pour des innocents. Notamment lorsqu’ils sont impliqués dans un accident avec de tels automobilistes, qui sont alors en défaut d’assurance. Ou lorsqu’on est victime d’une usurpation de sa plaque. L’un des grands avantages de la doublette, outre d’éviter de payer les taxes de carte grise et l’assurance, c’est de disposer d’un totem d’immunité contre les radars automatiques. L’app d’une start-up française pourrait néanmoins régler le problème.

Usurpation de plaques : les conséquences quand on a son numéro d’immatriculation copié

A partir du moment où un véhicule à copier votre numéro d’immatriculation, tout PV automatique émis en cas d’infraction atterrie dans la boîte aux lettres du titulaire de la carte grise de la plaque légitime. Jusqu’à présent les systèmes ne se souciaient pas de savoir si l’infraction était matériellement possible, si elle correspondait au véhicule verbalisé. C’est ainsi que des cas loufoques ont été rapportés dans la presse. Par exemple des tracteurs en excès de vitesse sur l’autoroute. Ou la vieille voiture d’un retraité qui ne quitte jamais son département en infraction de stationnement à l’autre bout de la France.

Si les cas des PV engendrés par une doublette sont nombreux, ils représentent toutefois une goutte d’eau dans l’océan des amendes automatiques. On estime à 10.000 le nombre de PV attribué à des véhicules qui ont usurpé des plaques minéralogiques, pour 20 millions d’amendes  émises chaque année. Il est donc très difficile de mettre en place une vérification de chaque dossier. À moins que le travail soit fait par un ordinateur. C’est ici qu’entre en piste IA Flash.

L’intelligence artificielle vole au secours des automobilistes victimes d’une doublette

IA, c’est l’acronyme d’intelligence artificielle. Une start-up a développé, dans le cadre du programme Entrepreneurs d’intérêt général, un programme qui est capable de reconnaître la marque et le type des véhicules flashés. L’identification exécutée, il suffit de recouper cette information avec le fichier des cartes grises. S’il n’y a pas de concordance, l’amende n’est pas envoyée. Le système n’est pas infaillible, mais il est suffisamment robuste pour éliminer une grande partie de ces PV illégitimes. Ce qui fera gagner du temps aux victimes de doublette, mais aussi à l’État qui doit gérer les contestations ces personnes.

Et les doublettes parfaites ?

La doublette parfaite, c’est lorsque la personne qui copie un numéro de plaque d’immatriculation prend la peine d’usurper la plaque d’un véhicule qui correspond exactement au sien. Dans ce cas, IA Flash sera bien entendu inopérant. Il faudra donc recourir à la méthode actuelle, soit la contestation du PV avec alibi en tant que justificatif.

SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic