Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

Tout savoir sur les vignettes « Crit’Air »

Critair

Suite à la décision du Centre international de recherche sur le cancer en 2013, de classer la pollution atmosphérique et les particules de l’air extérieur comme cancérigènes pour l’homme, la loi de transition énergétique introduit plusieurs dispositions afin de lutter contre les sources de pollution de l’air.

L’introduction du certificat de qualité de l’air « Crit’Air »

La loi en question met en place le certificat « Crit’Air », dit de « qualité de l’air ». Il s’agit en réalité d’un instrument qui classe les véhicules en plusieurs catégories, selon le niveau de pollution de leurs moteurs. Le dispositif est mis à disposition des collectivités désireuses de mettre en place des politiques publiques en faveur de la qualité de l’air. Ces politiques peuvent se traduire, entre autres, par la restriction des véhicules les plus polluants à certaines zones de la ville.

Un certificat non obligatoire

Notons que le certificat « Crit’Air » n’est pas obligatoire pour les automobilistes. Il s’agit plutôt d’un projet qui a pour vocation d’inciter ceux et celles parmi nous à développer l’idée du véhicule propre. Libre à nous de prendre ou pas un tel certificat.

Les collectivités libres de proposer des avantages pour les véhicules les moins polluants

Cela dit, les collectivités frappées de plein fouet par les problèmes de pollution, pourront se servir de ce dispositif afin de mieux administrer la circulation et le stationnement sur leurs territoires. Dans une telle configuration, force est de constater que le certificat « Crit’Air » deviendra indispensable pour circuler.

A ce propos, notons qu’à l’avenir, les collectivités pourront proposer – en se référant au certificat « Crit’Air » – certains avantages aux automobilistes les moins polluants : par exemple en matière de stationnement ou de voies de circulation réservées aux véhicules les plus respectueux de l’environnement. A contrario, des zones à circulation restreinte (ZCR) relatives aux véhicules les plus polluants, pourront également voir le jour.

Un site internet pour obtenir votre certificat « Crit’Air »

Il faut savoir que depuis le 1er juillet 2016, les certificats « Crit’Air » sont disponibles pour la totalité des véhicules immatriculés en France. Pour obtenir le vôtre, il suffit de vous rendre sur le site web www.certificat-air.gouv.fr. Suite à chaque demande individuelle, le certificat est envoyé au propriétaire, à l’adresse figurant sur la carte grise de son véhicule. Le coût du certificat est de 4,18 €, et la classification du véhicule est valable pour toute sa vie.

SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic