Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

Véhicules diesel et contrôle technique : du changement en janvier 2019

contrôle technique

Le contrôle technique a fait l’objet de changements importants en 2018 à l’occasion d’une réforme engendrée par de nouvelles règles européennes. Mais il va falloir encore s’adapter, alors que de nouvelles normes concernant les véhicules diesel entreront en vigueur à partir du 1er janvier prochain.

Certains pays comme le Japon on beau considérer les diesels de dernière génération comme des véhicules propres, en France on a décidé de s’y attaquer durement. Parfois ce combat se mue en avantage pour les automobilistes, qui peuvent obtenir des bonus financiers comme la prime à la conversion. Parfois il s’agit de contraintes, comme l’interdiction de circuler dans le centre-ville des grandes villes, ou encore dans le cas qui nous occupe de normes plus sévères en ce qui concerne les émissions.

Les changements du contrôle technique diesel en 2019

Si la dernière réforme du contrôle technique concerne tous les véhicules et qu’il fut simplement la conséquence de la transposition de nouvelles règles européennes, les modifications 2019 du contrôle technique diesel sont une initiative purement française. Qu’est-ce qui va changer ? Le contrôle de l’opacité des gaz d’échappement va être plus dur.

Cette vérification n’est pas nouvelle, elle a fait son apparition il y a presque 2 décennies. Cependant, dès le 1er janvier 2019 les normes seront plus sévères. Les centres de contrôle technique vont d’ailleurs devoir utiliser des appareils de dernière génération afin d’être en mesure d’obtenir la finesse de résultats nécessaires pour procéder à cette vérification.

Toutes les voitures diesel sont-elles concernées ?

Ce nouveau point de contrôle ne concerne pas toutes les voitures diesel. On pourrait penser que ce sont les modèles les plus anciens qui sont dans la ligne de mire du gouvernement, mais ce n’est pas le cas. Ce contrôle de l’opacité des gaz d’échappement s’appliquera aux véhicules qui ont été fabriqués à partir de 2005 et 2006, soit qui correspondent à la norme EURO 4 (champ V9 sur la carte grise).

Pourquoi ce test d’opacité des gaz d’échappement ?

Le but de ce test et de vérifier si le véhicule émet trop de particules. Un véhicule diesel entretenu se charge d’éliminer un grand nombre de particules afin de limiter la pollution atmosphérique. Cependant, la défaillance de certains organes peut impacter ce processus de nettoyage.

J’ai un diesel de moins de 12 ans, dois-je m’inquiéter de ce contrôle technique 2019 ?

Si vous roulez avec un diesel de moins de 12 ans, cela signifie-t-il que vous devez craindre d’être recalés au contrôle technique 2019 ? Pas nécessairement. D’après les professionnels du secteur, un véhicule diesel entretenu dans les règles de l’art respecte sans problème le seuil de particules défini. Ce contrôle viserait ce que l’on appelle les voitures décatalysées, soit des véhicules sur lesquels on a sciemment désactivé certains mécanismes de dépollution dans le but d’économiser de l’argent. Par exemple rouler sans filtre à particules ou avec la vanne EGR ouverte.

Il n’y a donc, en principe, pas d’inquiétude à se faire. À moins que votre véhicule présente un système d’injection défectueux, une panne au niveau du système de dépollution ou d’autres problèmes techniques exigeant des réparations. Si vous deviez échouer au contrôle de l’opacité des gaz, il faudra vous attendre à des frais de réparation élevée en fonction de la panne : les professionnels évoquent de 500 à 4.000 € en fonction du scénario.

SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic