Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

Verbalisée 135 EUR pour avoir roulé… 28 km/h en-dessous de la limite

Radars-Plaque-Immatriculation-France-Infrarouge

Vérifiez bien la nature de tout PVE avant de payer !

Voici une bien fâcheuse mésaventure qui est arrivée à Michèle Janin, une septuagénaire de la région de Rennes. En octobre dernier, cette conductrice exemplaire, qui n’a jamais été verbalisée de sa vie, reçoit un PVE à son domicile. On lui reproche d’avoir roulé à 62 km/h sur une zone où la vitesse maximale est fixée à 50 km/h.

La dame, droite comme un i, règle immédiatement son amende et perd ainsi un point sur son permis. Son fils, sachant que sa mère, comme la plupart des personnes de son âge, respecte les limitations de vitesse, demande à voir la photo de l’infraction. Le cliché montre bien la Renault Clio de sa maman avec sa plaque d’immatriculation, sauf que la vitesse maximum autorisée sur le tronçon où a été prise la photo et de 90 km/h !

Malheureusement, vu que l’amende a été payée, Mme Janin ne peut récupérer la somme indûment réglée, étant donné que ce faisant, elle a reconnu ses « torts ». C’est un radar embarqué qui a provoqué cet imbroglio, mais l’erreur est humaine : la vitesse maximum doit être insérée manuellement par les policiers.

Moralité : quand vous recevez un PVE pour excès de vitesse via un radar mobile, vérifiez bien la vitesse maximum à l’endroit où le cliché a été pris.

SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic