Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

Vérifier l’historique d’une voiture d’occasion française

voiture d'occasion

Le marché de la voiture d’occasion a été secoué par plusieurs scandales durant ces dernières années. Outre le traditionnel compteur kilométrique trafiqué, ce sont de véritables filières criminelles qui ont été mises au jour, notamment de VGE remis sur la route de façon illégale. Afin de remédier à ces problèmes, l’État avait promis d’agir. Et c’est chose fait avec l’apparition du portail HistoVec, qui permettra bientôt de fournir des garanties quant à l’historique de tout véhicule d’occasion français.

Le grand plan de sécurité routière 2018 enfante HistoVec

Si c’est le grand plan de sécurité routière 2018 qui est à la base d’HistoVec, il faut remonter à 2016 pour comprendre l’origine de ce portail permettant d’obtenir de nombreuses informations à propos d’un véhicule d’occasion. Cette année-là, la DGCCRF effectue des contrôles auprès des professionnels de l’occasion. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes fait alors un constat alarmant : environ 50 % des voitures vendues par les pros de la voiture d’occasion ont des anomalies (même si la gravité du problème n’est pas la même d’un véhicule à l’autre). Plusieurs scandales de véhicules gravement endommagés (VGE) rafistolés et remis sur le marché avec la complicité d’experts corrompus ont également éclaté. D’où l’idée de créer un tel outil, qui est désormais concret.

HistoVec : de quoi s’agit-il

Il s’agit d’une plate-forme en ligne développée par l’État. Le site est d’ores et déjà consultables via l’adresse suivante : https://histovec.interieur.gouv.fr/histovec/home

Pour l’instant l’outil est en version bêta, soit en phase de test. Quelques professionnels de l’occasion triée sur le volet utilisent déjà HistoVec afin de le peaufiner. La plate-forme devrait être disponible pour tout un chacun d’ici la fin de l’année 2018. Elle permet d’obtenir les informations suivantes à propos de tout véhicule d’occasion immatriculé en France :

Comment fonctionne HistoVec ?

Pour pouvoir obtenir l’historique d’un véhicule d’occasion, il faut fournir quelques informations figurant sur la carte grise de la voiture :

  • Nom
  • Prénom
  • Date de naissance
  • Numéro de plaque d’immatriculation
  • Numéro de formule de la carte grise

Attention, seul le propriétaire ou le vendeur peuvent demander le rapport HistoVec. Que faire si vous êtes acheteur ? Il suffit de demander au vendeur de générer le rapport pour vous, il sera ensuite consultable après que celui-ci l’ait partagé. La procédure est totalement gratuite.

Autre limite actuelle du système, seuls les véhicules immatriculés dans le SIV font partie de la base de données. Soit les voitures dotées d’une plaque de type AB-111-YZ.

Et si le vendeur refuse de demander le rapport HistoVec ?

La procédure est simple et rapide. Cela n’est pas une preuve irréfutable, mais si le vendeur refuse de générer le rapport HistoVec, c’est qu’il a peut-être des choses à cacher. Lorsque l’outil sera disponible il est donc fortement conseillé d’exiger le rapport.

SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic