Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

Carte grise : les Pékinois doivent compter sur Dame Chance

Pekin-Carte-Grise-Trafic-Pollution

Pékin limite le nombre de plaques d’immatriculation délivrées chaque année

En France, on se plaint souvent, et pas qu’à tort, de la bureaucratie que nous subissons à tous les étages dans notre vie quotidienne, que ce soit pour démarrer une entreprise, recevoir sa carte grise ou autre. Cependant, on peut s’estimer heureux par rapport à d’autres coins du monde.

Par exemple, en Chine, et plus particulièrement dans la capitale Pékin, les nouvelles cartes grises sont attribuées par tirage au sort. Pékin, victime d’embouteillages monstres et d’une pollution mortifère, s’est vu obligée de réduire le nombre des véhicules sur ses routes. Pour ce faire, les autorités ont adopté une politique radicale : limiter le nombre de nouvelles cartes grises attribuées chaque année.

Pour 2014, la mairie de Pékin a déjà décidé de réduire le nombre de plaques qui seront attribuées à ses habitants. L’année prochaine, 240 000 plaques seront tirées au sort. D’après le Beijing Times, entre 2009 et 2010, le nombre de voitures immatriculées à Pékin serait passé de 790 000 à 4 millions.

Cette explosion du parc automobile dans la capitale chinoise, première source de pollution, a poussé les autorités à prendre cette mesure drastique. Toujours d’après le Beijing Times, 1,55 million de demandes seraient en attente de la remise d’une nouvelle carte grise.

SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic