Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

Fiscalité auto : la taxe sur les véhicules de luxe va disparaître

assurance auto

Réduction sur le prix de la carte grise en cas d’acquisition d’un véhicule vert, prime à la casse, changement de la grille du bonus malus… Des tas de paramètres entrent en compte pour déterminer le coût total d’achat d’un véhicule. Et ces règles changent constamment ! L’une des dernières modifications concernant la fiscalité automobile est à chercher du côté de la taxe sur les véhicules de luxe. À partir de 2021, elle sera supprimée.

Retour sur la taxe sur les véhicules très puissants

Après la suppression de l’impôt sur la fortune, certains élus se sont émus de la baisse de la taxation sur les plus riches. Ils ont alors eu l’idée de créer d’autres impôts. Notamment sur les voitures de très grosse cylindrée, ou encore sur les yachts. En ce qui concerne la fiscalité auto sur les voitures de luxe, il s’agit d’une taxe de 500 € par cheval fiscal sur les véhicules de 36 CV ou plus. La taxe est plafonnée à 8.000 €. L’État a néanmoins décidé d’abandonner cette taxe.

Peu de rentrées fiscales

Cette décision a été prise alors que les rentrées fiscales engendrées par la taxe sur les véhicules de luxe sont bien inférieures aux prévisions. En effet, moins de la moitié des sommes budgétisées a atterri dans les caisses de Bercy. Afin de simplifier une fiscalité automobile passablement complexe, le gouvernement a donc pris la décision de jeter aux oubliettes la taxe sur les véhicules très puissants.

Fiscalité auto : simplification relative en vue

Mais rassurez-vous, même si les rentrées sont modestes, l’État va s’assurer qu’elles seront perçues d’une autre manière. La grille du malus écologique sera adaptée afin d’augmenter le poids de la fiscalité sur les véhicules les plus puissants. Du côté du portefeuille n’aura pas donc de grandes différences. Une meilleure lisibilité de la fiscalité automobile est néanmoins quelque chose dont tout le monde pourra bénéficier.

Le gouvernement envisage également de supprimer le malus sur les véhicules d’occasion. Cela signifie que les voitures de seconde main seront à l’avenir peut-être soumises au malus écologique.

Informez-vous avant d’acheter une voiture neuve ou d’occasion

Les différentes taxes sur l’automobile peuvent représenter un budget conséquent. Avant de vous décider d’acheter une voiture neuve ou d’occasion, il est donc fortement conseillé de s’informer des modifications envisagées. Que ce soit du côté régional avec le prix du cheval fiscal, la réduction sur le tarif du certificat d’immatriculation pour les véhicules propres, la prime à la conversion et d’autres paramètres qui pèsent sur le prix total de l’acquisition d’une voiture.

SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic