Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

Les aides 2018 à l’achat d’une voiture (bonus, carte grise réduite, etc.)

Comment immatriculer un véhicule avec « usage démonstration » ?

Si la plupart des Français sont au courant qu’il existe des aides de l’État à l’achat d’une voiture, ils en ignorent souvent les modalités. Il faut dire que les règles changent souvent, presque annuellement. Nous vous proposons donc, dans cet article, un récapitulatif de tous les avantages fiscaux et aides 2018 pour l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion.

Près de 3/4 des Français avouent ne pas bien connaître les aides

Cette lacune a été mise en lumière par un sondage de l’Avere, qui milite pour l’adoption des véhicules électriques : 73 % des conducteurs reconnaissent ne pas bien connaître les aides proposées par le gouvernement à l’achat d’une voiture verte. L’État modifie régulièrement ses coups de pouce fiscaux en fonction des objectifs à atteindre et des budgets impartis. D’où l’intérêt de faire un récapitulatif des aides 2018.

Prime écologique 2018 à l’achat d’une voiture verte ou un scooter

Cela fait plusieurs années que l’État offre une prime à l’achat d’une voiture verte. Mais tandis que les futurs propriétaires d’une voiture hybride pouvant bénéficier, aujourd’hui elle est strictement réservée aux véhicules 100 % électriques. La prime à l’achat d’une voiture comme la Renault Zoe, la Nissan Leaf, la Citroën e-Mehari ou encore les BMW ou Tesla électriques dans le haut de gamme, s’élève à 6000 €. Ce montant ne peut dépasser 27 % du prix d’achat de la voiture, TTC.

Il existe également une aide pour les scooters, motos, véhicules à 3 et 4 roues . Elle est de 100 € pour les véhicules de moins de 3 kW, de 250 € par kilowatts d’énergie pour les plus de 3 kW (pour un maximum de 1000 €, qui ne peut dépasser 27 % du prix d’achat).

Il se peut également que votre département ou votre région propose des aides locales. Rapprochez-vous de ces autorités pour savoir si de tels dispositifs ont été mis en place.

Prime à la conversion 2018 (prime à la casse)

Si vous possédez un véhicule relativement ancien, qu’il soit essence ou diesel, vous pouvez bénéficier de la prime à la conversion 2018 pour le remplacer par un modèle plus récent, qu’il s’agisse d’un véhicule neuf ou d’occasion, essence ou diesel. Les conditions sont les suivantes :

  • Retirer de la circulation un véhicule à essence dont la première immatriculation est d’avant 1997
  • Retirer de la circulation un véhicule diesel dans la première immatriculation est d’avant 2001 (ou 2006 pour les ménages non imposables)
  • Acheter un véhicule neuf ou d’occasion, essence ou diesel, qui émet moins de 130 g de CO2 par km. Si le nouveau véhicule est d’occasion, il doit être doté d’une écovignette Crit’air 1 ou 2

Le montant de l’aide varie, de 1000 à 2500 €, en fonction de plusieurs critères :

  • Ménages imposables : 1000 € à l’achat de tout véhicule, 2500 € à l’achat d’un véhicule électrique neuf
  • Ménages non imposables : 2000 € à l’achat de tout véhicule, 2500 € à l’achat d’un véhicule électrique neuf

Veuillez noter que la prime à la casse 2018 est cumulable avec la prime écologique à l’achat d’un véhicule électrique neuf.

Certificat d’immatriculation à prix réduit ou gratuit

L’achat d’une voiture écologique permet également de bénéficier d’avantages fiscaux en ce qui concerne le certificat d’immatriculation. Les véhicules propres disposent dans de nombreuses régions de la gratuité de la carte grise, ou d’un tarif réduit de moitié. Cela concerne les voitures électriques, les véhicules hybrides, les voitures qui roulent au gaz, au super éthanol E85…

Réductions diverses du malus écologique

Si vous n’achetez pas un véhicule avec des émissions de CO2 limitées, le prix de la carte grise sera gonflé par le malus écologique, beaucoup plus contraignant en 2018. L’État a tout de même prévu des aménagements pour les ménages qui peuvent être mis en difficulté par ce malus écologique 2018 en raison de leurs spécificités. Par exemple une famille nombreuse qui a besoin d’un véhicule à 7 places, ou un véhicule spécialement aménagé pour un fauteuil roulant. Les réductions sont les suivantes :

  • Pour les familles nombreuses : réduction des émissions de CO2 de 20 g par enfant à partir du 3e.
  • Pour les ménages ayant à charge une personne handicapée (ou lorsque le titulaire du certificat d’immatriculation est lui-même en situation de handicap) : suppression du malus écologique pour les véhicules en carte grise VASP ou handicap.
SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic