Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

Prix de la carte grise 2019 : le point

prix cheval fiscal 2019

Chaque début d’année, un suspense relatif plane dans les régions françaises au niveau de la fiscalité automobile. Le coût de l’immatriculation va-t-il évoluer avec l’adaptation du prix du cheval fiscal par le conseil régional ? Il faudra encore patienter le vote des budgets régionaux pour avoir une vue d’ensemble, mais il y a déjà des modifications du prix du CV qui sont actées dans différentes entités de France. Faisons le point sur les départements où le prix de la carte grise va augmenter… ou baisser.

Des modifications de prix annoncées

Ces modifications de tarifs du certificat d’immatriculation ne devraient pas surprendre vu qu’elles ont été planifiées de longue date. Elles sont le fruit de l’harmonisation nécessaire du prix du cheval fiscal dans les nouvelles entités régionales fusionnées qui affichaient des disparités. Certaines régions avaient préféré tout mettre à plat d’un coup , d’autres avaient opté pour un ajustement progressif. C’est notamment le cas du Grand Est et des Hauts de France.

Tarif du CV dans les Hauts-de-France en 2019

Au moment de la création des Hauts-de-France par la fusion des régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie, ces dernières affichaient un tarif du CV fort différent : tandis que les Picards payaient 33 € le CV, leurs voisins nordistes devaient débourser quant à eux 45 €. Les autorités avaient choisi une stratégie d’alignement inédite en France : l’harmonisation à la baisse. Chaque année, le prix du CV baisse de 2,4 € dans le Nord-Pas-de-Calais, tandis qu’en Picardie c’est le statu quo. Ce qui signifie que pour cette dernière on reste à 33 € le cheval fiscal, les nordistes payent quant à eux 37,8 €. L’harmonisation du prix de la carte grise dans les Hauts de France sera terminée en 2021.

Prix du cheval fiscal 2019 dans le Grand-Est

En 2015, l’Alsace, la Champagne-Ardenne et la Lorraine fusionnaient à l’occasion de la réforme territoriale pour former un nouvel ensemble, le Grand-Est. À l’époque, ces 3 régions disposaient chacune d’un tarif différent (de 35 à 45 €). Le lissage devait être terminé en 3 ans, nous y sommes désormais : quel que soit le département du Grand-Est, le prix du cheval fiscal en 2019 est de 42 € dans cette région. Concrètement, cela signifie une nouvelle baisse d’un euro le CV en Lorraine, mais d’une augmentation de 1,84 € en Alsace est de 2,34 euros en Champagne-Ardenne.

Quid des autres régions ?

Il faudra attendre le vote du budget des différents conseils régionaux pour confirmer les tarifs pour le reste de l’année. En pleine vague contestataire, on peut partir du principe que les élus n’oseront pas augmenter le prix de l’immatriculation. On pourrait peut-être même assister à l’inverse, qui sait. Suite au prochain numéro.

SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic