Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

Sécurité routière : le titulaire de la carte grise bientôt responsable de l’infraction

radars

Avec la réforme proposée par Cazeneuve, il ne sera plus possible de passer entre les mailles du filet

Vous connaissiez peut-être cette astuce pour ne pas payer un PV électronique, lorsque vous n’étiez pas personnellement au volant de votre véhicule… En demandant une photo au centre national de traitement de Rennes, si vous n’apparaissez pas au volant (tierce personne ou absence de photo), vous pouviez contester l’infraction et la faire annuler. D’après la loi, c’était à l’État d’identifier le conducteur. Même s’il s’agit de votre voiture, vous n’étiez pas obligé de le dénoncer.

Pour ne plus offrir cette échappatoire, Bernard Cazeneuve a décidé de changer les règles du jeu en faisant en sorte que, désormais, le titulaire de la carte grise de la voiture soit responsable de toute infraction commise par le véhicule. Pour améliorer l’identification des contrevenants, l’État va multiplier les radars double face, afin d’avoir un plus grand nombre de photos exploitables. Mais qu’à cela ne tienne, même lorsque les clichés seront insuffisants, le titulaire de la carte grise ne sera plus en mesure de contester l’amende avec la faille actuelle.

À moins, évidemment, qu’il s’agisse d’une usurpation de plaques. Mais dans ce cas, vous devrez prouver que votre voiture n’était pas sur les lieux du « crime » durant les faits.

SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic