Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

Épidémie de vols de plaques dans les alentours d’Agen

préfecture du lot-et-garonne

Voici une nouvelle qui ne va certainement pas plaire aux automobilistes du Lot-et-Garonne, et plus particulièrement à ceux et celles de la commune d’Astaffort, qui se trouve près de la ville d’Agen alors qu’une épidémie de vol de plaques s’est déclarée.

En effet, trois véhicules ont fait l’objet de multiples dégradations dans la nuit du mardi (2 novembre) au mercredi (3 novembre). Au menu : rayures et rétroviseurs cassés. Toutefois, ce qu’il y a de plus inquiétant, c’est que les plaques d’immatriculation de ces trois véhicules ont été volées. Il s’agit là d’un délit bien évidemment inquiétant, d’autant plus quand on sait que de nombreuses infractions du Code de la route, entre autres, pourraient être imputées à la victime par la suite, au cas notamment où les malfaiteurs décideraient d’installer les plaques d’immatriculation volées sur leur véhicule. Il est dès lors naturel de se demander ce qu’il faut faire en cas de vol de ses plaques d’immatriculation. Voyons les démarches à suivre de suite.

Que faire en cas de vol de ses plaques d’immatriculation ?

Dès que vous avez constaté le vol, ne perdez pas de temps : rendez-vous dans la foulée dans un commissariat de police ou dans une gendarmerie. Une fois sur place, vous devrez déposer une plainte pour vol de plaques d’immatriculation, et non pas pour usurpation – attention à ce petit détail qui peut s’avérer important : le vol a trait à la soustraction physique des plaques d’immatriculation, tandis que l’usurpation a trait à l’utilisation de fausses plaques installées sur un véhicule qui a les mêmes caractéristiques que le vôtre (marque, modèle, couleur, etc.).

Quant aux éventuelles procédures à la préfecture, sachez qu’en cas de vol, il sera impossible de demander une nouvelle immatriculation de votre véhicule. En d’autres termes, en cas de vol, vous conserveriez le même numéro d’immatriculation et vos plaques seront refaites à l’identique. Cela dit, en cas d’usurpation, vous pourrez demander une nouvelle carte grise au sein de la préfecture, à condition bien sûr d’avoir déposé une plainte d’usurpation au préalable.

SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic