Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

La personnalisation des plaques d’immatriculation bientôt possible en Île-de-France ?

plaque personnalisée

Le Conseil Régional d’Île-de-France a entrepris, ce vendredi 8 juillet, une initiative pour le moins originale et qui pourrait, à première vue, s’avérer tout à fait propice pour les jeunes en insertion professionnelle et en quête de leur permis de conduire. En effet, le conseil a mandaté sa présidente afin qu’elle entame des négociations avec le gouvernement français, et ce en vue d’offrir la possibilité aux propriétaires de véhicules de personnaliser leurs plaques d’immatriculation.

Personnalisation des plaques en Île-de-France, une histoire de gros sous

Il est estimé qu’une telle mesure pourrait apporter environ 10 millions d’euros de recettes par an au Conseil Régional d’Île-de-France et permettre ainsi à ce dernier de financer la gratuité de l’apprentissage du Code de la route de ceux qui en ont le plus besoin. En effet, les apprentis, les lycéens – notamment en CFA –, les jeunes en insertion et, en général, tous ceux qui n’ont pas les moyens de financer eux-mêmes leur apprentissage du code la route, pourraient profiter de cette politique publique. Qui plus est, l’insertion de la possibilité de personnaliser les plaques d’immatriculation – cette possibilité étant actuellement très limitée – pourrait jouer le rôle de véritable « booster » économique, puisque l’exigence d’avoir un permis de conduire fait partie inhérente d’un bon nombre d’offres d’emploi. Néanmoins, comme déjà mentionné, il arrive souvent que les jeunes en insertion n’aient pas vraiment les moyens de financer eux-mêmes l’apprentissage du code de la route et, de fait, l’obtention du permis de conduire. A ce propos, en leur assurant la gratuité au moins de l’apprentissage, le Conseil Régional d’Île-de-France pourrait effectivement dynamiser le marché de l’emploi dans la région – chose que chaque conseil régional désire.

Des exemples à suivre : la personnalisation des plaques d’immatriculations ailleurs en Europe

Qui plus est, notons que c’est une initiative qui a déjà été entreprise dans plusieurs Etats européens et qui semble y porter ses fruits. En guise d’exemple, depuis 2014 en Belgique, la personnalisation des plaques d’immatriculation a d’ores et déjà généré 11 millions d’euros de recettes à l’Etat belge, tandis qu’en Grande-Bretagne, elle apporte autour de 80 millions de livres par an. Il s’agit ici sans aucun doute de sommes non négligeables qui, investies à bon escient, sont capables de combler de nombreux points déficitaires, de nombreuses municipalités en difficultés.

En ce qui concerne la personnalisation des plaques d’immatriculation qui est actuellement envisagée en Île-de-France, les possibilités de personnalisation dont nous avons eu écho pour le moment sont deux : la personnalisation de l’identifiant territorial – c’est-à-dire du logo et des chiffres de la région – ou la personnalisation de l’ensemble de la plaque d’immatriculation, en ayant notamment la possibilité de choisir la composition de ses chiffres, tout en respectant certaines conditions indispensables. Notons que la deuxième possibilité serait la plus coûteuse, et donc celle qui pourrait financer plus conséquemment la gratuité de l’apprentissage du Code de la route des lycéens en CFA d’Île-de-France ainsi que, comme nous l’avons mentionné, de tous ces jeunes à la fois en insertion professionnelle et en difficultés financières. La suite de cette affaire est donc évidemment à suivre.

SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic