Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

Plaques d’immatriculation : les Pékinois sont inventifs !

Trésors d’ingéniosité pour pouvoir conduire à Pékin

Dans un article précédent, nous vous avions parlé du système en place à Pékin, ainsi que dans d’autres mégapoles chinoises, régissant l’attribution des plaques d’immatriculation. En raison de la demande qui dépasse de loin les capacités du réseau routier, c’est un tirage au sort qui attribue les plaques d’immatriculation aux personnes désireuses de conduire une voiture.

Le nombre d’élus ne cesse de diminuer, c’est pourquoi un véritable commerce s’est mis en place. Premier truc pour pouvoir conduire à Pékin sans gagner à la loterie des plaques : faire immatriculer son véhicule dans une province voisine. Seul souci de cette solution : interdiction de conduire dans le centre de Pékin durant les heures de pointe.

De petits malins, qui avaient réussi à obtenir plusieurs plaques avant la mise en place de la loterie, les louent environ 250 $ par mois. Les garages se livrent également à ce genre de business. Récemment, une femme a été arrêtée : elle louait plus de 1000 plaques d’immatriculation à Pékin !

Autre solution : acheter une voiture d’occasion avec la plaque du propriétaire précédent, contre un supplément de 30 % sur la valeur de la voiture. Une solution de nouveau pas très pratique : légalement, une plaque d’immatriculation n’est pas transférable.

SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic