Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

Se rendre à son procès avec des plaques d’immatriculation volées : le culot d’un chauffard suisse

Voici une histoire, pour le moins insolite, qui concerne le culot d’un chauffard suisse de 25 ans. Ce dernier, armé de toutes les bonnes intentions au monde, a eu l’étrange idée de se rendre à son procès à Lucerne ce mercredi (20/07/2016)… avec des plaques d’immatriculation volées et sans permis de conduire valable !

Qui plus est, notons que cela a presque fonctionné, du moins pendant le procès ! En effet, juges et policiers ne se sont rendu compte du culot du jeune chauffard qu’après l’audience et, par conséquent, ce dernier a été arrêté à quelques mètres seulement du tribunal.

Effectivement, après avoir assisté à son propre procès, le jeune Suisse était sur le point de tout simplement démarrer son véhicule et de rentrer chez lui, comme le ferait tout bon citoyen qui roule avec des plaques d’immatriculation volées. Malheureusement pour lui, la police a saisi la voiture et constaté que les plaques ont été volées à Zurich, en mai dernier. Quant au jeune Suisse, notons que son CV de chauffard est digne de ses actes – ou le contraire, pourrait-on dire. En janvier 2013, il a déjà comparu devant le Tribunal criminel pour avoir roulé à 180 km/h sur l’autoroute suisse A2 (rappelons que la limite de vitesse sur les autoroutes suisses est 120 km/h). Ce fameux jour, dans le feu de l’action, le chauffard a même roulé sur le pied d’un policier qui essayait de l’arrêter.

Bref, l’on peut dire que le culot humain atteint parfois des niveaux d’audace troublants. Se rendre en voiture à son propre procès au tribunal – en étant évidemment conscient de ses récidives –, et ce sans permis de conduire valable et avec des plaques d’immatriculation volées : c’est l’exemple parfait du culot qu’un chauffard peut avoir !

SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic