Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

Bousculades en sous-préfectures d’Île-de-France (Torcy et Meaux)

torcy

Des services administratifs engorgés et des administrés avec les nerfs à fleur de peau

Personne n’aime faire la file à la préfecture ou à la sous-préfecture. Malheureusement, le phénomène s’amplifie alors que les services de l’État tentent de faire des économies. Le 21 mai dernier, on a assisté à des scènes de bousculades devant la sous-préfecture de Torcy, où près de 150 personnes faisaient la file devant le bâtiment avant l’ouverture des portes.

Les files sont tellement importantes que la sous-préfecture a installé des barrières Nadar sur son parvis. Une mesure qui n’a pas été suffisante, le public se massant devant la porte d’entrée n‘hésitant pas à jouer des coudes pour se faufiler vers l’avant. L’appel en renfort de la police n’a servi à rien : une fois la porte de la sous-préfecture de Torcy ouverte, les gens présents se sont littéralement précipités à l’intérieur des locaux, certaines personnes tombant et se faisant piétiner. Il y a notamment une femme enceinte parmi les victimes de cette sauvagerie, d’après Le Parisien.

La police a même dû avoir recours au gaz lacrymogène pour que les choses rentrent dans l’ordre ! Des problèmes similaires en Seine-et-Marne ont été observés du côté de la sous-préfecture de Meaux, ouverte seulement 3 matinées par semaine.

SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic