Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

Deux sous-préfectures des Ardennes face à la menace d’une fermeture

prefecture-ardennes-08

Les sous-préfectures de Sedan et de Vouziers pourraient se retrouver face à une menace de fermeture. Même elle plane depuis quelques années, elle se rapproche, alors que l’ancien préfet s’est prononcé dans ce sens.

En effet, il s’avère que l’ancien préfet des Ardennes, Frédéric Perissat, a proposé – dans le cadre de la réflexion du ministère de l’Intérieur sur la présence des services de l’État au niveau interdépartemental –  soit la fermeture de l’une des deux sous-préfectures, soit leur jumelage. C’est du moins ce que le nouveau préfet des Ardennes, Pascal Joly, a affirmé, tout en voulant calmer les inquiétudes à ce sujet. « Frédéric Perissat, comme tous les préfets français, a dû rendre sa copie le 31 mai dernier. Mais l’on ne peut pas dire si la réflexion va ou pas progresser et, dans ce cas, ce qui sera arbitré pour le département des Ardennes », a affirmé M. Joly. Il en découle donc que pour le moment, aucune décision arrêtée n’a été prise. Le sujet reste bien ouvert. Cela étant dit, M. Joly a tenu à souligner que les sous-préfectures en question ont perdu certaines attributions telles que la délivrance des passeports ou des cartes grises.

La question quant à l’avenir de ceux deux sous-préfectures se pose donc de plus en plus, même si M. Joly a voulu calmer les ardeurs en mettant en relief « l’important rôle que les sous-préfectures ont à jouer en milieu rural ».

L’idée de cette fermeture dans le discours public depuis 2014

La menace de fermeture des sous-préfectures de Sedan et de Vouziers se faufile dans le discours public depuis 2014. A ce moment, la longue vacation du poste de sous-préfet de Vouziers avait déjà laissé entendre qu’une réorganisation des sous-préfectures d’Ardennes pourrait voir le jour prochainement.

Quoi qu’il en soit, on sait qu’en temps de crise, les gouvernements cherchent à faire des économies. Le gouvernement français n’en fait pas exception et, à ce propos, la réflexion qu’il mène sur la réorganisation de ses services au niveau interdépartemental est un exemple particulièrement parlant.

Affaire donc à suivre par les Ardennais, bien évidemment, mais pas seulement.      

SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic