Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

Faire une carte grise à la préfecture, le parcours du combattant ?

Préfecture du 22

Se rendre dans une préfecture de l’Hexagone et y réaliser une démarche administrative comme une demande de carte grise, est-ce là un parcours du combattant ? Voici la question que l’on se pose dans ce texte, mais vous vous en doutez déjà : elle est rhétorique.

Tous ceux parmi vous qui se sont déjà rendus dans une préfecture savent à quel point cela peut être un calvaire. Les classeurs de documents qui nous sont demandés ne semblent jamais suffisants et même au moment où l’on se dit que tout est bon, il s’avère que non : il s’avère qu’on est à la case de départ. Alors, maintenant que vous êtes prévenu, n’osez surtout pas perdre votre carte d’identité ou la carte grise de votre véhicule de fonction.

La carte de survie pour se rendre dans une préfecture

Arriver tôt, cela peut aider (ou pas)

Vous connaissez le fameux système des tickets : on doit en obtenir un pour se rendre au guichet. Ainsi, le premier conseil à donner, c’est d’arriver très tôt le matin (disons vers 07h 30). De cette manière, vous ferez partie les premiers à être reçus dans la préfecture, vers 8h 30, lorsque les guichets ouvrent. Vous pourrez donc recevoir votre ticket à ce moment et attendre encore 30 minutes pour être reçu par un agent. Mais ça, c’est si vous avez de la chance. A titre d’exemple, si vous avez perdu la carte grise d’un véhicule d’entreprise mais que vous avez oublié d’apporter l’extrait K-bis de la société avec vous, l’attente aura servi à rien. En effet, sans ce papier, vous ne pourrez rien déclarer. L’obligation de le prendre avec vous est-elle pourtant bien indiquée par les préfectures, notamment sur leurs sites Internet ? Pas toujours, vous vous en doutiez déjà…

Revenir une deuxième fois : le scénario classique

Une ou deux semaines se sont écoulées et, après avoir pris avec vous votre K-bis, vous décidez de retourner à la préfecture pour déclarer, en bon citoyen que vous êtes, avoir perdu la carte grise de votre véhicule d’entreprise. Cette fois-ci, ce n’est plus le K-bis qui pose problème, bien évidemment, mais plusieurs autres documents que vous avez omis d’apporter. Vous a-t-on prévenu lors de votre première visite ? Non. Etait-ce inscrit sur le site de la préfecture ? Non. Cela vous semble-t-il familier ? C’est très probable, car nous connaissons tous cette odyssée : la préfecture française (et la photo de la préfecture de St-Brieuc est juste à titre d’exemple…).

SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic