Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

Contrôle technique : nouveau test des fumées d’échappement diesel depuis le 1er juillet

contrôle technique

Nous y sommes. Après les profondes modifications du contrôle technique en mai 2018 suite à l’application d’une nouvelle directive européenne, un nouveau changement est en place depuis le 1er juillet 2019. Cette fois, il ne concerne que les voitures diesel. Il porte sur une analyse plus approfondie des fumées d’échappement pour certains véhicules.

Contrôle technique diesel : qui est concerné ?

Si vous avez un vieux diesel, vous n’avez pas à vous tracasser. On aurait pu croire que ce test des fumées allait se focaliser sur les voitures plus anciennes, mais ce n’est pas le cas. Ce nouveau test ayant pour objectif majeur de calculer la concentration de particules fines, concerne les diesels plus récents.

Pour être plus spécifique, toutes les voitures diesel dotées d’un moteur à la norme Euro 4 homologuée après janvier 2005 ou supérieur devront se soumettre à ce test. Le centre CT devra s’assurer que les émissions correspondent aux normes constructeur du modèle contrôlé. Vous pouvez trouver la norme Euro de votre voiture sur sa carte grise, au repère V.9.

Contrôle des fumées : ce n’est pas neuf

Si la fumée des diesels est examinée au contrôle technique depuis longtemps déjà, le nouveau test est plus poussé. Il a pour objectif de calculer l’opacité des fumées, le respect des émissions ainsi que la quantité de particules fines qui se trouvent dans les gaz d’échappement.

Au départ, l’introduction de la mesure était prévue pour le début de l’année 2019. Mais en raison de la vague de protestations qui a secoué la France, le gouvernement a préféré temporiser. Et maintenant que la population a la tête aux vacances, elle est devenue effective.

Une vague de diesels recalés au CT ?

Les automobilistes concernés doivent-ils craindre ce nouveau contrôle des fumées ? Selon les spécialistes de l’automobile, non. Avec cette modification du CT, les autorités veulent combattre les véhicules décatalysés, les diesels qui ne sont plus équipés de vanne de recirculation des gaz, qui n’ont pas de filtre FAP, etc.

En bref, des voitures qui ne sont plus conformes à leurs caractéristiques techniques car leur propriétaire a fait l’impasse sur une réparation ou un remplacement de pièce afin de faire des économies, au risque de démultiplier la pollution émise par leur auto. Toute personne qui possède un diesel euro 4 ou plus et qui entretient normalement sa voiture n’a rien à craindre.

SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic