Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

Panneaux radars, le retour !

Panneaux radar

Nos chers radars

C’est en 2003 que sont apparus les premiers radars automatiques, et avec eux les nouveaux panneaux de signalisation avertissant de leur présence.
En 2008, un arrêté les a rendus officiels. Ainsi, nous avons vu les paysages modifiés par l’implantation de cette nouvelle signalisation.
Ce qui avait pour but d’enrayer les accidents mortels sur nos routes.

La confusion règne

En 2011, sous Claude Guéant, ministre de l’Intérieur, le Conseil Interministériel de la Sécurité Routière (CISR) a proposé au Gouvernement de retirer ces panneaux d’avertissement, d’une part parce qu’ils devenaient inutiles, les usagers freinant à leur approche et ré-accélérant une fois le radar passé, et aussi parce qu’ils donnaient l’impression aux usagers d’être piégés et victimes de répression. Cela aurait eu pour effet de faire monter en flèche le nombre de PV pour excès de vitesse.
Ces panneaux d’avertissement ont donc été retirés petit à petit, et quelques fois remplacés par des radars pédagogiques, qui se contentent d’indiquer la vitesse à laquelle roule le conducteur, sans le sanctionner.
Cependant de nombreux panneaux n’ont pas encore été retirés ce qui crée la confusion.

Et le but n’a pas été atteint ! Les radars pédagogiques coûtent cher (6500 euros pièce et 1200 euros par an d’entretien pour un seul radar pédagogique) et le nombre de morts a augmenté durant la période de non signalisation. Manuel Valls, Ministre de l’Intérieur depuis Mai 2012, a donc décidé de suivre les recommandations du CNSR, Conseil Nationnal de la Sécurité Routière, qui préconise la mise en place de nouvelles mesures à prendre pour 2013 en terme de sécurité routière.
Ainsi, les éthylotest deviennent obligatoires pour tout type de véhicule, et les panneaux signalant la présence de radars réapparaissent, incitant par là même les usagers de la route à ralentir.

Ethylotest : sanction annulée !

« Tout automobiliste est tenu de posséder un éthylotest à bord de son véhicule. Tout en maintenant cette obligation, le décret supprime la sanction qui devait s’appliquer, à compter du 1er mars 2013, en cas de défaut de possession de l’éthylotest ».
En clair les éthylotests sont obligatoires mais la sanction a été annulée en cas de non possession…

Le 4 Mars, un arrêté a été publié, précisant ce fameux retour des panneaux d’annonce de présence de radars automatiques. Ce retour se fera de manière progressive, sur deux ou trois ans.
Quelques radars pédagogiques pourraient rester en service, installés dans des zones accidentogènes non équipées de radars fixes, où ils « préparerait les gens à ralentir », selon Frédéric Péchenard, délégué interministériel à la sécurité routière.

A suivre…

SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic