Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
Commander

Attention à l’ULEZ de Londres si vous roulez dans cette ville !

Londres (bridge)

En France, on connaît les désagréments provoqués par les ZFE, ces zones où la circulation des véhicules peut être restreinte en fonction de leur pollution. Notre pays n’est évidemment pas le seul à avoir pris de telles mesures. C’est notamment le cas en Grande-Bretagne. Et à Londres, où se trouve une « ULEZ » (ultra low emission zone), on n’y va pas de main morte. Si bien que des Français envisagent même d’attaquer la municipalité en justice après avoir été bombardés d’amendes.

Qu’est-ce que l’ULEZ de Londres ?

La zone à ultra faibles émissions de la capitale britannique a été mise en place en 2019. Autrefois cantonnée à l’hypercentre, la zone est désormais limitée par le périphérique constitué des South et North circular road. D’ici la fin août 2023, l’ULEZ devrait même concerner l’intégralité du territoire de la municipalité de Londres. Même si des voix s’élèvent déjà pour que le projet soit au moins reporté.

Dans le Grand Brouillard, il ne faut pas coller de vignette genre Crit’air. Les véhicules britanniques ne doivent rien faire, les autorités vérifient leurs données techniques dans le fichier des immatriculations. N’ayant pas accès aux fichiers des autres pays, par exemple le SIV français, les véhicules étrangers sont tenus de s’inscrire.

Les règles de circulation de l’ULEZ

Les restrictions de circulation londoniennes sont d’application tous les jours, sauf le jour de Noël. Actuellement, il faut au moins satisfaire aux normes euro (V9 sur la carte grise) suivantes :

  • Essence : Euro 4 pour les voitures et camionnettes
  • Diesel : Euro 6 pour les voitures et camionnettes
  • Motos et cyclomoteurs : Euro 3

Les voitures qui ne respectent pas les normes minimales doivent payer une redevance quotidienne de 12,5 livres sterling pour pouvoir rouler dans l’ULEZ.

Pour des milliers d’euros de PV

Le hic, c’est que de nombreux automobilistes français ont conduit leur véhicule à Londres sans connaître ces dispositions. Les PV ont seulement commencé à être envoyés au début du mois de décembre 2022. C’est ainsi que certains automobilistes habitués à circuler dans la capitale anglaise ont commencé à recevoir des amendes. Pour certains, ce fut un véritable bombardement totalisant plusieurs milliers d’euros !

Même les véhicules électriques qui ne sont pas inscrits ont pu être verbalisés. Il est d’ailleurs curieux que la société qui s’occupe de recouvrer ses amendes puisse obtenir l’adresse du titulaire de la carte grise, mais pas la norme euro du moteur afin d’établir si le PV a lieu d’être ou pas. Heureusement, les Français qui ont reçu ces sanctions alors qu’ils peuvent en fait rouler dans l’ULEZ sans payer la redevance peuvent contester, et obtenir leur annulation.

S’inscrire à l’ULEZ de Londres

Pour éviter les ennuis, il faut donc inscrire votre véhicule au plus vite via ce lien. La procédure est bien entendu gratuite. Si votre véhicule ne satisfait pas aux critères, vous devrez par contre payer la redevance pour pouvoir rouler dans la zone à faibles émissions londonienne.

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.