Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
Commander

Le malus au poids est entré en vigueur : voici les règles

Malus au poids

Nous y sommes. Après avoir été annoncé à de nombreuses reprises, le malus au poids est entré en vigueur ce 1er janvier 2022. Quels véhicules sont-ils concernés, à combien cette taxe « SUV » revient-elle ? Quelles sont les exemptions prévues ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau malus au poids 2022.

Malus au poids : de quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’une taxe d’immatriculation qui affecte les véhicules particuliers de plus de 1.800 kg. Elle est à régler avec les autres taxes de la carte grise, comme la taxe régionale ou le malus écologique. Le tarif est fixé à 10 € par kilo au-dessus de 1,8 tonne (poids à vide + 70 kg).

Il est important de noter que le malus au poids n’est pas plafonné directement. Le plafonnement est indirect, vu qu’il est est pris en compte dans le calcul du plafond du malus écologique, fixé à 40.000 €. Autrement dit, un véhicule qui émet 224 g de CO2 par km ou plus ne payera pas de malus au poids, vu qu’il a déjà atteint le malus maximal de 40k. Et étant donné qu’il y a souvent un lien entre poids et émissions, le malus au poids théorique est rarement appliqué.

Ces règles générales comportent néanmoins quelques exceptions et exemptions (voir plus bas).

Quels véhicules sont affectés par le malus au poids ?

Seuls les véhicules de tourisme (VT ou M1, ex voiture particulière VP) immatriculés pour la première fois en France sont concernés. Autrement dit, cela signifie les véhicules neufs achetés en France ou à l’étranger, ainsi que les véhicules d’occasion importés. Les camping-cars et les utilitaires, par exemple, ne sont donc pas affectés par le malus au poids. Ce sont surtout les SUV qui sont concernés. Cependant, certaines grosses berlines de luxe, comme les Rolls-Royce, sont susceptibles de dépasser ces 1.800 kg, et donc d’être concernées par cette nouvelle taxe.

Les exemptions et réduction de la taxe au poids

Chaque règle a ses exceptions, y compris la taxe au poids. Voici les cas de figure qui permettent d’y échapper :

  • Véhicules électriques et hybrides : les batteries augmentant considérablement le poids de ces voitures, elles sont exemptées pour autant qu’elles disposent d’une autonomie électrique de plus de 50 km en cycle urbain.
  • Familles nombreuses : à partir de 3 enfants à charge, vous disposez d’une réduction de 200 kg par enfant. Cependant, le malus devra être payé, puis faire l’objet d’une demande de remboursement
  • Personnes handicapées : les détenteurs de la Carte Mobilité Inclusion (CMI) qui sont exemptés du malus écologique échappent également à la taxe au poids
poids intégré au simulateur prix carte grise pour calcul de la taxe

Comment calculer le malus écologique avec la taxe au poids ?

Le simulateur officiel qui permet de calculer le prix de la carte grise demande désormais le poids du véhicule. Il suffit donc de l’utiliser pour calculer avec précision le prix de la taxe au poids. Elle est intégrée dans la taxe Y3 du malus CO2. Le détail « malus CO2 et taxe au poids TMOM » est néanmoins fourni.

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

  • Pascal Fatien dit

    Bonjour, Je recherche un véhicule capable de tracter une remorque de 1800kg. Ma voiture essence de 150cv consomme énormément en traction. Je vais me rabattre sur le même modèle en diesel qui a plus de couple. Je n'ai malheureusement pas 3 enfants, et ne suis pas non plus handicapé. Dois je me rabattre sur mon vieux camion si je dois tracter ? Sinon je dois jeter entre 1500 et 4000euros par la fenêtre pour m'acquitter de cet taxe. Les pouvoirs publics ont-ils pensé a ceux qui tractent par obligation ? Merci Cdlt

    • Ecartegrise dit

      Il n'y a pas de malus au poids sur les véhicules d'occasion, donc si vous achetez un véhicule de seconde main il n'y a pas de souci.