Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
Commander

Prix carte grise véhicule neuf 2022 : les tarifs vont bondir

fiscalité automobile

Prix du cheval fiscal, nouvelle grille du malus écologique, nouvelles taxes… Habituellement, le démarrage d’une nouvelle année calendaire débouche sur une augmentation de la fiscalité automobile en général. Immatriculer sa voiture en 2021 ou en 2022, quelle est l’option la plus avantageuse ? Si vous êtes sur le point d’acheter une voiture neuve, vous avez tout intérêt à demander votre carte grise cette année !

En effet, on sait depuis de longue date à quoi ressemblera le barème du malus écologique 2022. Pour rappel, l’avait été annoncé avec le barème 2021. Et vu que son adoption a été confirmée par le vote de la loi de finances, on peut déjà calculer la différence entre une demande d’immatriculation faite avant les 12 coups de minuit ou en 2022.

La grille du malus écologique 2022 devient encore moins favorable

2021 fut une année d’augmentation conséquente de la taxe qui sanctionne les émissions de CO2. La grille du malus écologique 2022 et de la même veine, avec des augmentations tous azimuts :

  • Abaissement du seuil déclencheur, qui passe de 133 à 128 g
  • Augmentation de 10.000 € du malus écologique maximal (de 30.000 à 40.000 €)
  • Montants par tranche en hausse

Résultat des courses, les automobilistes vont payer plus cher. De 135 à 151 g de CO2, la taxe écologique est environ doublée. Au fur et à mesure que l’on monte dans les émissions, les hausses se réduisent en termes de pourcentage, mais restent conséquentes en termes d’impact financier brut.

Malus au poids : la « taxe sur les gros SUV » fait son apparition en 2022

Ce n’est pas non plus une surprise, le malus au poids sera bien introduit au 1er janvier 2022. Pour les distraits, il s’agit d’une taxe de 10 € à payer par kilo pour les voitures de plus de 1.800 kg. Elle ne concerne que l’immatriculation des véhicules neufs ou importés (de type voiture particulière). Les utilitaires, les voitures électriques et hybrides ne sont pas concernés par cette taxe. Dernière précision : la micro hybridation n’ouvre pas la porte à l’exemption.

Dans les faits, ce malus au poids concernera très peu de véhicules. Il s’agit de certains SUV haut de gamme dont la motorisation n’est pas monstrueuse. En effet, vu que le malus total d’un véhicule est plafonné à 40.000 €, des véhicules très lourds et très puissants ne payeront pas, de fait, le malus au poids, vu qu’ils sont déjà sujets au paiement maximal des 40.000 € rien que sur base de leurs émissions (par exemple les Rolls-Royce).

Et quid du prix du cheval fiscal ?

Si nous n’avons pas d’éléments concrets pour annoncer une hausse du prix du cheval fiscal 2022, il s’agit pourtant d’un risque bien réel. En effet, les régions n’ont pas touché à cette taxe régionale l’année dernière, car il s’agissait d’une année d’élections. Celle-ci passée, et l’état des caisses étant ce qu’il est en raison de la pandémie de coronavirus, des augmentations du prix du CV ne sont pas impossibles ici et là. Nous devrions avoir bientôt la réponse via le vote des budgets des régions.

Prix de la carte grise 2022 : vous risquez de payer plus cher

Dans l’ensemble, les automobilistes qui vont faire l’acquisition d’une voiture ont plutôt intérêt à conclure en 2021. C’est particulièrement vrai en cas d’achat d’un véhicule neuf. Si vous hésitez encore, il faut enclencher la seconde. En effet, les constructeurs connaissent de nombreux retards de livraison et pénuries. Choisissez un véhicule de stock pour éviter une livraison en 2022.

En effet, ne perdez pas de vue que le prix de la carte grise est calculé à partir de l’introduction de la demande d’immatriculation, et non à la date la commande, de la facturation ou de la livraison de la voiture.

En ce qui concerne l’occasion, l’urgence est moindre. Cependant, faire le nécessaire en 2021 vous garantit de ne pas payer un prix du cheval fiscal plus élevé.

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.