Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

Carte grise en ligne : des dizaines de milliers de dossiers bloqués à l’ANTS

carte grise

Vous avez peut-être entendu parler des déboires de la réforme visant à dématérialiser les demandes de titres, aussi bien du côté de la carte grise en ligne que du permis de conduire. Désormais, grâce à RMC (voir vidéo ci-dessous) on sait à quel point la situation est sérieuse : plus de 180.000 dossiers sont en attente pour ces 2 titres, ce qui provoque une véritable pagaille chez les automobilistes et les professionnels de l’automobile.

Les bugs informatiques de l’ANTS retardent les demandes de certificat d’immatriculation

187.000 dossiers en souffrance pour la carte grise en ligne et le permis de conduire : cela représente plus de 1/5 des dossiers enregistrés depuis l’apparition des premières formalités en ligne en juin, comme la déclaration de cession ou le changement d’adresse sur le certificat d’immatriculation. À l’époque, les premiers soucis informatiques se manifestent sur le site de l’ANTS. Des soucis de jeunesse que l’on pouvait anticiper, c’est d’ailleurs pour ça que les procédures avaient été introduites avant la date fatidique du 6 novembre et le basculement au « tout par Internet ».

Malheureusement, ces quelques mois de période « beta » qui devait servir à peaufiner le système n’ont pas suffi. Aujourd’hui, le site Internet de l’ANTS dispose encore de nombreux bogues, les serveurs ne sont pas en mesure de gérer les pics de trafic, si bien que de nombreux usagers ne parviennent pas à enregistrer leur demande de titre.

Des procédures jugées complexes, certains abandonnent l’idée de faire une carte grise en ligne

Mais outre les soucis techniques, il y a un autre problème : la complexité de la procédure. De nombreux automobilistes se retrouvent désarçonnés par des modus operandi jugés obscurs. Compte France Connect, code confidentiel, code de cession, erreurs dans l’encodage des données qui débouchent sur un blocage du dossier… les usagers reprochent également le manque de support des services publics, le numéro d’information étant tout le temps saturé.

Le ministère de l’Intérieur a promis que les soucis seront réglés d’ici la fin de l’année. Reste encore la problématique du backlog à résorber, alors que de nombreux fonctionnaires, à l’instar des salariés français, se préparent à prendre leurs congés de fin d’année. D’où le conseil de 60 millions de consommateurs : faites appel aux services d’un mandataire agréé, même si ce service est payant.

Les concessionnaires et garagistes ont également du mal à faire les cartes grises

Mais il n’y a pas que le citoyen lambda qui est victime de ces cafouillages. Les concessionnaires immatriculent quasi systématiquement les véhicules neufs qu’ils vendent. Eux aussi éprouvent énormément de mal à obtenir la carte grise des véhicules vendus. Résultat des courses, les voitures s’accumulent en concession, les clients s’impatientent alors que le délai de livraison prévue dans le contrat de vente expire, ce qui les autorise à annuler la transaction.

SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic