Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

Plaque d’immatriculation : les doublettes dénoncées par Dominique Baudis

Le Défenseur des Droits demande au gouvernement d’agir contre l’usurpation de plaque

Nous avons consacré plusieurs articles au phénomène des fausses plaques d’immatriculation, qui ne cesse de prendre de l’ampleur en France suite à l’introduction du nouveau système de plaque d’immatriculation SIV. Vu la simplicité avec laquelle il est possible de faire faire des plaques, des petits malins utilisent l’immatriculation d’un autre véhicule pour pouvoir ainsi rouler sans payer de taxes, de PV électroniques, voire même d’assurance.

Lorsqu’une plaque d’immatriculation est usurpée, cela peut mener un véritable cauchemar pour l’automobiliste concerné. C’est ainsi que Dominique Baudis, le Défenseur des Droits (organisme gouvernemental ayant pour objectif de défendre les citoyens face aux administrations), a écrit au Premier Ministre pour que le gouvernement prenne des mesures pour mettre fin à ces doublettes.

Il a suggéré au gouvernement d’imposer la présentation de la carte grise, ainsi que d’une pièce d’identité, pour toute demande de production de plaques d’immatriculation. Il recommande également la mise en place d’un registre, ainsi que la création d’une pastille d’identification permanente sur chaque plaque.

Le Défenseur des Droits a insisté sur les conséquences de l’usurpation de plaque d’immatriculation, qui débouche parfois sur des ennuis judiciaires pour des citoyens honnêtes dont le seul crime est d’avoir été malchanceux.

SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic