Logo Ecartegrise.fr
Votre recherche doit contenir plus de 3 caractères

La préfecture du Lot-et-Garonne lance une grande enquête sur la qualité de ses services

préfecture du lot-et-garonne

Le département du Lot-et-Garonne fait partie de ceux qui présentent le plus d’inégalités en matière d’accès des citoyens aux services tant privés que publics. Cela n’est malheureusement guère une nouveauté.

Toutefois, des efforts sont faits en la matière. Citée par Ladépêche.fr, Patricia Willaert, le préfet du Lot-et-Garonne, a tenu à faire savoir que « chaque citoyen doit avoir accès à des offres de services publics comme privés, des écoles maternelles, des centres de secours, des boulangeries, des dentistes ». Cela dit, force est de constater que ce n’est pas exactement le cas, d’autant plus pour ceux et celles qui habitent les zones rurales du département.

Parmi les problèmes les plus récurrents, l’on retrouve le manque de médecins et de cadres pédagogiques, sans oublier la fermeture de nombreux bureaux de Poste. C’est justement pour cela que la préfecture ainsi que la préfecture du Lot-et-Garonne a décidé de lancer une grande enquête auprès des habitants, afin notamment d’évaluer la quantité/qualité des services qui sont mis à leur disposition. Le but final de cette enquête est d’identifier les besoins généraux de la population ainsi que les déficiences les plus récurrentes en matière de services publics/privés.

Des besoins divers dans le 47

Cet exercice est d’autant plus délicat car les besoins des différentes communes sont, eux aussi, différents. Néanmoins, à en croire les dires de Pierre Camani, président du conseil départemental, ou de Patricia Willaert, le préfet, l’installation de commerces plus accessibles semble occuper une place centrale dans la cartographie des besoins du département. Plus généralement, c’est l’accessibilité de l’intégralité des services qui est mise en relief, sauf peut-être pour les zones les mieux desservies, à savoir l’Agenais, le Marmandais, le Villeneuvois. Notons aussi que la couverture Internet pose problème – la fibre optique est sur le point d’être lancée à l’heure actuelle.

En guise de conclusion, clarifions le mode d’opération de cette politique publique : les besoins des habitants seront d’abord identifiés à travers un questionnaire que vous pouvez voir sur www.ameliorons-nos-services-47.fr. Ces besoins seront ensuite diagnostiqués au sens où l’on cherchera à comprendre l’équation entre quantité et qualité nécessaire aux habitants. Qui plus est, une cartographie sera bien évidemment mise en place, départageant ainsi les zones en matière de déficiences des services tant publics que privés. Enfin, durant le printemps prochain, un plan d’action sera adopté afin de réaménager équitablement l’offre de ces services.

SERVICE EN LIGNE

Pratique !
Votre carte grise en 1 clic